413 Une vie rude 1 - 2019.jpg

Pendant longtemps, son travail artistique fut réalisé la nuit, en éclairage artificiel : « une double joie puisque au-delà du plaisir de créer, il y a aussi le plaisir de découvrir l’autre tableau, le vrai, celui que révèle la lumière du jour, avec ses coloris riches et surtout la texture, celle qui permet d’apprécier le geste qui trahit souvent l’intention ou l’impulsion au moment de la création ».

― Edwin Bourget